Acapulco

Surf & Retro Hollywood


Dans Le Kultorama aujourd’hui, place à une belle histoire pleine d’ondes positives et d’espoir, une inspiration non négligeable de notre collection Forever Young. Cette fois-ci, c’est la ville D’Acapulco qui est au centre de notre attention, située sur le littoral pacifique Mexicain, vous y trouverez des paysages maritimes paradisiaques, la Kulture surf, et une esthétique indissociable du Hollywood des 50’s, il n’en fallait pas plus pour nous faire rêver…

La station balnéaire d’Acapulco, située dans l’Etat de Guerrero est un spot bien connu des meilleurs surfeurs de la planète. En effet, chaque année s’y déroule le Surf Open d’Acapulco, une compétition internationale, et donc un important coup de projecteur pour ce territoire, connu dans le monde entier pour différentes raisons…

Acapulco, depuis plus d’un millénaire, représente un carrefour de voyageurs, ce qui est un élément essentiel pour comprendre son histoire plus contemporaine. A partir des années 50 cette petite ville fut la destination privilégiée de nombreux touristes mais également de célébrités du moment, comme la famille Kennedy, l’immense John Wayne ou encore Elizabeth Taylor et son mari producteur Mike Todd.

Une imagerie au sommet du glamour que l’on doit également au cinéma de l’époque, qui met en lumière cette baie pour en faire l’élément central d’une histoire, notamment dans le film « Fun in Acapulco » avec Elvis.

Ou bien alors, elle fut exploitée pour ses paysages mais non mentionnée dans le film de Orson Welles « La Dame de Shanghai », et plus tard dans « Rambo II », ou bien le James Bond « Permis de tuer »

De plus, l’arrivée dans les années 60 de surfeurs en provenance des Etats-Unis, appelés « les gringos » par les locaux, amenèrent avec eux tout ce que cette culture du Surf comprend, à savoir son lot de spiritualité, une certaine hygiène de vie, jusqu’à la méditation et le yoga.

Une culture du surf qui s’est avérée être complètement intégrée puis digérée par les Mexicains pour qu’aujourd’hui nous puissions parler d’une culture du surf d’Acapulco : le surf à la Mexicaine et son lifestyle.
Ainsi, La baie d’Acapulco jouissait jusqu’au milieu des années 80 d’un véritable engouement, de par les noms qui s’y rendaient, mais surtout grâce à un cadre d’exception.

Cependant, depuis le milieu des années 2000 ce coin de paradis rime avec trafics de drogue et règlements de compte entre bandes rivales et cartels violents, composés majoritairement d’adolescents et de jeunes adultes avides de repères, de meilleurs lendemains.
Chaque année ce sont des milliers de personnes qui se font assassiner dans la région d’Acapulco, ce qui en fait l’un des endroits les plus dangereux du pays voir du monde.

Malgré le peu de moyens des précurseurs de la discipline au Mexique, qui surfaient sur des troncs ou bien des chambres à air, presque 60 ans après son importation, la culture surf joue un rôle immense dans l’émancipation de la jeunesse d’Acapulco envers la délinquance, une échappatoire à la drogue et à la violence, sans parler de la corruption, en leur offrant une véritable ouverture sur le monde.

Poussée par des initiés, qu’ils soient expatriés ou locaux, le surf fait rêver cette jeunesse, qui s’éloigne de la facilité de céder aux cartels, en créant de l’activité autour de ce sport.
A Acapulco, les écoles de surf, les surf shop, les événements sportifs, mais également les activités liées au bien-être comme le yoga ou la méditation fleurissent, créant un cercle vertueux dans lequel des talents se révèlent et peuvent avoir l’opportunité d’être financés dans leurs déplacements liés au sport par des commerçants du coin.

Actuellement, le surf à Acapulco est encore en plein essor, les nombreuses associations autour du surf comptent des centaines de membres, et l’Open de Surf organisé par la très officielle World Surf League est un véritable tremplin.

Comme vous l’aurez compris, cette ville aura été une référence très forte à l’origine d’un design de notre collection Forever Young : ACAPULCO 


 

Autres articles

Tu pourrais aussi aimer

Restons connectés

Suivez-nous @Kulte1998